Retour

Avant Match RCSA – USBCO

Posté le 14/03/14

A quelques heures du coup d’envoi de la 24e journée de championnat de National, pour laquelle Racing reçoit Boulogne-sur-Mer, François Keller nous explique comment il aborde ce match décisif.

– François, une nouvelle fois l’équipe pourra compter sur ses supporters ce soir ?
– Oui, ils sont dans le même état que les joueurs et dans le même état que moi. Ils veulent absolument qu’on gagne ce match pour se donner une nouvelle dynamique. Ils ont vu des matchs où on ne méritait pas de gagner comme contre Le Poiré (1-3). A l’inverse, il y a eu aussi des matches à domicile où on aurait mérité mieux que ce qu’on a eu. Par rapport au public, je n’ai pas forcément de crainte. Je sais que les supporters qui étaient là depuis le début seront toujours là. Le seul moyen de s’en sortir c’est de gagner le match à 12 contre 11 comme cela a été le cas à chaque fois à la Meinau. On devra être très bon sur le terrain.

– Il s’agit d’un vrai test aujourd’hui ?
– Au delà du résultat c’est surtout l’état d’esprit qui va être important. Les joueurs devront être là les uns pour les autres. Si on est capable de le démontrer contre Boulogne-sur-Mer on sera capable de le faire sur les onze derniers matchs.

– Est-ce que le fonctionnement par rapport au groupe va changer ?
– On a onze matchs pour se maintenir en National et pour valider le travail qui est fait depuis deux ans et demi. Après, que l’on travaille à 10, 18 ou 25, cela intéresse peu le public. Ce qui est important, c’est qu’on gagne les matches. La rencontre de ce soir doit être une obsession pour tout le monde, joueurs et staff !


samedi 21 avril à 20h00

Stade de la Licorne

AmiensStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Veuillez laisser ce champ vide.

Mcdonald's Restaurant Officiel du Racing

Prochains entraînements

Mardi

17/04/2018

10h30

Mercredi

18/04/2018

10h30

Jeudi

19/04/2018

10h30

Vendredi

20/04/2018

15h00

L'entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d'entraînement.