Retour

Alexander Djiku rejoint le Racing

Posté le 05/07/19

Le défenseur du SM Caen est transféré au Racing pour une durée de quatre saisons.

Alexander Djiku. 24 ans, né le 9 août 1994 à Montpellier. 1, 82 m, 81 kg. Poste : défenseur. 104 matches de Ligue 1 et 2 buts avec Bastia et le SM Caen. Voici pour la carte de visite. Il faut désormais ajouter : joueur du RC Strasbourg Alsace depuis ce vendredi 5 juillet 2019.

Le Racing sera donc la troisième étape de la jeune carrière professionnelle d’Alexander Djiku, ou « Alex » ou « Djik » pour faire plus court. Un papa ghanéen, une maman française, un frère, Jenhis, tout juste plus vieux d’un an et qui accompagne le frangin pour son atterrissage en Alsace. Strasbourg comme un endroit important d’une carrière qui a débuté au FC Castelnau-Le-Crès avant de passer par les U17 de l’AS Perpignan-Méditerranée. C’est là que Ghislain Printant, alors entraîneur du SC Bastia, le repère.

Alex se rapproche du grand monde. Il signe son premier contrat pro. Le dépôt de bilan du club corse le pousse vers d’autres horizons. Ce sera le Stade Malherbe Caen. Où il s’impose très vite, héritant même du brassard de capitaine. À l’aube de la saison 2018/2019, le joueur est convoité du côté de l’Espagne : « Le FC Séville a même mis 10 millions d’euros sur la table. Mais avec les dirigeants de Caen, nous nous sommes entendus pour une prolongation de contrat ».

Mais, on le sait maintenant, la fortune sportive ne sera pas au rendez-vous. La Ligue 2 est, raconte-t-il, « au bout d’une saison compliquée avec un bon début de saison puis une équipe qui a perdu confiance ». Reste le souvenir, malgré tout, d’une belle aventure humaine.


Alexander Djiku entouré du Président Marc Keller et de Loïc Desiré, responsable de la cellule recrutement au RCSA.

« Un projet enthousiasmant »

Déjà pisté par l’OM et l’OL l’été dernier, Alexander est à nouveau la cible des convoitises. En France et, surtout en Espagne (Celta Vigo, Séville, Getafe), on veut attirer ce garçon qui ne cache d’ailleurs pas son attirance pour ce football ibérique dont il aime « le style. Un endroit où je crois que je saurais bien m’adapter ».

C’est pourtant vers Strasbourg qu’il vient de bifurquer et on devine que ce n’est pas pour la clémence des hivers, ce qui le fait sourire : « Non, ce n’est pas la raison. J’ai vraiment bien entendu toutes les personnes, le coach notamment, avec lesquelles j’ai discutées avant de me décider. J’avais l’ambition de progresser dans ma carrière et le Racing m’en donne l’occasion. Le projet du club est enthousiasmant. C’est une belle équipe avec des joueurs de haut-niveau. La possibilité d’une aventure européenne avec le Racing est aussi un facteur excitant. Je pense encore bien progresser avec des garçons comme Mitrović ou Koné dans ma zone de jeu ».

Avec des hommes de caractère, « Djik » espère laisser parler le sien. Il évoque bien sûr l’ambiance de la Meinau dans laquelle il se réjouit de se fondre. Il fait un tour dans les vestiaires et croise Nuno Da Costa. Un peu moins durement qu’en 2017 lorsque les deux hommes s’étaient heurtés tête contre tête. A l’époque, Alexander Djiku était rentré à Caen avec un œil au beurre noir. Là, il nous revient avec les yeux qui brillent.


Samedi 23 novembre à 20h00

Stade de la licorne

AmiensStrasbourg

NE RATEZ AUCUNE NOUVEAUTÉ :
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Billetterie Racing-Olympique Lyonnais

Prochains entraînements

Mercredi

13/11/2019

15h00

Jeudi

14/11/2019

10h30

Vendredi

15/11/2019

10h30

L’entraîneur se réserve le droit de modifier les horaires d’entraînement. Pour les groupes de plus de dix personnes, merci de contacter le club.